C'est quoi la pollution domestique ?

Les conseils SARP -
10 Mars 2021
C'est quoi la pollution domestique ? SARP Mediterranee
La pollution, une affaire d'extérieur ? Au contraire ! Si lorsque nous entendons pollution, nous imaginons les pots d'échappement, les cheminées d’usine et la déforestation, ce ne sont pas les seules sources polluantes de notre quotidien. Selon le site scientifique futura-sciences, la pollution d’intérieur peut atteindre une concentration 100 fois plus élevée. Un score surprenant qu’il est important de bien comprendre. De nombreuses sources de polluant peuvent aisément s’inviter chez vous, à votre égard, et s’y concentrer bien plus largement qu’en extérieur car le lieu est clos.

Les sources de pollution domestique

Comment ça, de la pollution chez moi ? En effet, de nombreuses matières, produits ou corps étrangers peuvent aisément venir s'infiltrer chez vous. Et dans la plupart des cas, c’est vous qui les y invitez !

  • La fumée de tabac, si vous fumez ;

  • La plomberie, si celle-ci contient du plomb ;

  • L’isolation, si celle-ci est composée de fibres minérales artificielles siliceuses (laine de verre, laine de laitier, …) ;

  • De vos actions de combustion (cuisine, chauffage) avec l’apparition d’oxydes d'azote ;

  • De vos peintures, verni

  • Et même de vos produits de ménage ! En effet, ceux-ci contiennent très souvent des composés organiques volatils (COV) qui peuvent s’avérer très nocifs ;

  • Les particules, allergènes et moisissures.

 

Toutes ces particules peuvent polluer votre intérieur d’une façon considérable, d’autant qu’il existe peu de presse autour du problème de la pollution domestique.

 

Les risques liés à la pollution domestique

Chaque polluant vient avec son lot de risques sur la santé. Globalement, une pollution domestique importante va favoriser l’apparition d'allergies, d’asthmes et de troubles respiratoires. La présence de fibres favorise l’apparition de maladies pulmonaires et d'insuffisances respiratoires. La présence d’oxydes d’azote peut générer des crises d’asthme et des troubles respiratoires également. Les COV génèrent des irritations de la peau et des muqueuses (yeux, nez, gorge), voire des nausées et des maux de tête.

Les réactions allergiques à tout ou partie de ces polluants peuvent également avoir des impacts collatéraux : difficultés de sommeil, fatigue, irritabilité, perte de productivité professionnelle, etc. ou encore sur le développement des enfants.

 

Comment lutter contre la pollution domestique ?

Pour lutter contre la pollution domestique, il convient tout d’abord d’identifier les sources de pollution vous concernant. Savez-vous si votre plomberie contient du plomb ? Si les peintures et vernis de vos meubles et parquets sont saines ? Quels sont les ingrédients de vos produits d’entretien ?

Une fois les sources de pollution identifiées, il convient :

  • De choisir de bons produits (peinture, entretien, etc.). Pour tout de suite, pour vos prochains achats ou même pour remplacer vos sources de pollution, choisissez des produits aussi naturels que possible en vous renseignant sur les risques de COV associés ;

  • D’assurer la propreté de votre logement. Une fois que vous avez l’assurance d’utiliser des produits qui ne sont pas nocifs à la qualité de l’air en intérieur, assurez-vous de garder un logement propre pour éviter l’apparition et la stagnation de germes et particules ;

  • Aérez votre intérieur régulièrement pour assurer le renouvellement de l’air et entretenez régulièrement votre VMC;

  • Renseignez-vous et acquérez des plantes anti-pollution. Des plantes peuvent en effet participer au nettoyage de votre atmosphère intérieur. Les plus connues sont utilisées par la NASA (cactus, l'azalée et fougère de Boston).

 

Experts en assainissement, SARP Med peut vous aider à identifier les sources de pollution intérieure et à réaliser des opérations vous assurant un intérieur sain (désinfection, désinsectisation, plomberie, maintenance et entretien de VMC etc.). N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir un conseil et un devis.