Tout savoir sur la récupération des eaux pluviales

Les conseils SARP -
17 Juillet 2020
Saviez-vous qu’il était possible de récupérer les eaux de pluie pour vous en servir ? Inépuisable et naturelle, cette source d’eau est également peu coûteuse. Et en France, on estime qu’il tombe 15,4 millions de litres d'eau de pluie par seconde ! Selon certaines estimations, il serait possible de l’utiliser pour réduire votre facture d’eau de 600 litres par mètre carré de toit dont vous disposez*. Dans une époque où l’eau devient une denrée à protéger, nombreux sont les particuliers et professionnels qui font le choix de récupérer les eaux pluviales. Pour quelles raison stocker l’eau de pluie ? Quels sont les avantages de ce procédé ? Comment peut-on utiliser les eaux de pluie ? On vous explique comment mettre à profit ces gouttes d’eau qui ont beaucoup à vous offrir.

Pourquoi récupérer les eaux de pluie ?

La consommation d’eau potable des ménages représente uniquement un tiers de la facture d’eau. Une large partie de l’eau consommée ne nécessite en effet pas d’être potable. Les eaux de pluie peuvent ainsi contribuer à de nombreux usages. Dans la maison, elles peuvent alimenter les besoins ménager, en fournissant l’eau nécessaire à votre machine à laver ou encore vos toilettes. Dehors, l’eau de pluie peut être utilisée pour laver votre voiture ou remplir votre piscine. Et dans votre jardin, elle sera la source idéale pour arroser vos plantes ou votre gazon ! Petit point d’attention, son usage est réglementé et limité à ces type d’usage. La mention “eau non potable” doit être visible à côté des différents lieux de soutirage de l’eau de pluie.

Quels sont les avantages de la récupération des eaux pluviales ?

Le premier avantage est écologique. L’utilisation des eaux de pluie permet de moins faire appel à l’eau des nappes phréatiques. Chaque année, il est estimé que 40 milliards de mètres cubes y sont puisés par l’homme. De plus, utiliser ces eaux évite qu’elles ne s’écoulent dans les réseaux d’assainissement et soient traitées inutilement. L’eau est de plus en plus précieuse, utiliser l’eau de pluie est un geste pour la planète.

Le deuxième est économique. En effet, l’eau de pluie tombe littéralement du ciel et vous permet de réaliser de belles économies sur votre facture d’eau.

L'installation peut donc rapidement être rentabilisée. D’autant plus que pour supporter ces installations écologiques, des aides sont mises en place sous la forme de crédit d’impôt ou d’aides régionales. Le crédit d’impôt s’obtient à condition que l’équipement de récupération des eaux de pluie ait été installé par un professionnel. Il permet d’avoir un abattement à hauteur de 25 % de l’investissement, dans la limite de 8 000 euros et majoré de 400 euros par personne à charge.

Comment récupérer les eaux de pluie ?

Comment ça marche ? Le principe est simple : l’eau de pluie tombe sur votre toit et ruisselle dans vos gouttières. Le système de récupération des eaux pluviales consiste ensuite en une cuve reliée à ces gouttières, précédée d’un filtre pour éviter que les débris s’y jettent. Cette cuve est raccordée à la plomberie de votre bâtiment pour ensuite être utilisée. Il existe des modèles de toutes tailles, couleurs et formes pour convenir à tous types de besoins et d’immeubles. Une fois en place, seul un léger entretien est nécessaire : vérifier le filtre et l’intérieur de la cuve une à deux fois par an, le vider et le nettoyer en hiver pour éviter le gel.

Vous disposez d’une ancienne cuve à fioul ? Sachez qu’il est possible de transformer une ancienne cuve à fioul en récupérateur d'eau. Il suffit pour cela de vidanger, dégazer et nettoyer la cuve. Nos spécialistes interviennent ensuite pour neutraliser votre cuve à fioul afin de vous permettre de l’équiper de façon à l’utiliser en récupérateur d’eau de pluie.

*Calcul basé sur la moyenne annuelle de précipitation fournie par Météo express (1000 mm/an en France), et selon la méthode de calcul de rendement de la récupération des eaux pluviales de la fédération française du bâtiment.